Retour

Plusieurs accusations à la suite d’une sordide histoire d’enlèvement

Deux hommes et une femme de Saguenay font face à de nombreuses accusations pour avoir enlevé et séquestré une dame de la Côte-Nord au mois de décembre.

Au palais de justice de Chicoutimi, jeudi, le juge Michel Boudreault a libéré la femme de 38 ans, Anne Pearson, sous certaines conditions. Elle a collaboré à l’enquête des policiers.

« Ce n’est pas une dame qui est criminalisée du tout, qui n’est pas affiliée à personne au niveau criminel, donc on est en train encore d’évaluer la preuve », a mentionné son avocat, Me Olivier Théorêt.

Francis Lavoie, 21 ans, et François Gagné, 45 ans, demeurent pour leur part incarcérés.

Les trois individus font face à une vingtaine d'accusations pour enlèvement, séquestration, voies de fait, menace, complot, invasion de domicile et déchargement d'une arme à feu.

Récit des événements

Les événements se sont produits le 23 décembre dernier. Les accusés auraient enlevé une femme d'une trentaine d'années à Colombier, sur la Côte-Nord, pour ensuite la séquestrer dans un appartement du boulevard de l'Université à Saguenay.

Pendant plusieurs heures, ils l'auraient menacée et frappée avant de retourner dans leur région pour entrer de force dans trois domiciles à Colombier, Longue-Rive, et Forestville. Ils souhaitaient prendre le contrôle de la vente de stupéfiants dans le secteur de Baie-Comeau.

Les deux hommes ont été associés aux groupes criminalisés Warriors et Devil Ghosts.

Séquelles

Quant à la victime originaire de Colombier, elle a été atteinte par des projectiles de plomb dans la cuisse et à la joue. Elle gardera des séquelles permanentes des événements.

D'après les informations de Gilles Munger et de Mélanie Patry

Plus d'articles

Commentaires