Retour

Politique québécoise de la jeunesse : les Carrefours jeunesse-emploi font leurs recommandations

Québec doit donner à tous les jeunes l'accès à des services qui répondent à leurs besoins afin qu'ils puissent jouer pleinement leur rôle, selon le réseau des Carrefours jeunesse-emploi.

C'est l'une des recommandations parmi la trentaine que fait le réseau dans le cadre de la consultation menée par le gouvernement du Québec sur la nouvelle Politique québécoise de la jeunesse.

L'organisme demande d'offrir aux jeunes des services d'éducation, de santé et d'employabilité qui répondent à leurs besoins afin qu'ils puissent s'épanouir et jouer leur rôle. « Pour leur permettre de participer pleinement à la société que ce soit par un emploi, l'implication citoyenne dans le communauté, pour retourner à l'école », ajoute le directeur général du Réseau des carrefours jeunesse emploi, Alexandre Soulières.

Au moment où le gouvernement Couillard réduisait le financement des organismes jeunesse, il annonçait en avril dernier un élargissement du mandat des carrefours jeunesse emploi et reconnaissait leur expertise. « Avoir également un volet plus intensifié au niveau de la persévérance scolaire, au niveau de l'entrepreneuriat jeunesse, indique M. Soulières. Aussi au niveau de l'implication citoyenne. »

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte trois carrefours jeunesse-emploi qui donnent des services à plus de 5000 jeunes de 16 à 35 ans. Ils aident autant des jeunes diplômés que des décrocheurs.

Plus d'articles

Commentaires