Retour

Pornographie juvénile : 16 mois de prison pour Frank Gravel

Reconnu coupable en avril dernier des trois chefs d'accusation de pornographie juvénile qui pesaient contre lui, Frank Gravel écope de 16 mois de prison.

Lors de son procès, Frank Gravel a soutenu que les fichiers de pornographie juvénile s'étaient retrouvés par erreur dans son ordinateur. Le juge Richard Daoust n'avait pas cru la version de l'homme de 33 ans.

En plus de passer 16 mois derrière les barreaux, Frank Gravel sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels. À sa sortie de prison, il lui sera interdit d'utiliser Internet et d'être en présence d'une personne de moins de 16 ans.

Plus d'articles

Commentaires