Retour

Portrait de candidat : la fibre nationaliste de Sabin Gaudreault plus présente que jamais

Le candidat du Bloc québécois dans Lac-Saint-Jean, Sabin Gaudreault, dit sentir un vent favorable pour son parti en prévision du vote du 19 octobre.

Militant depuis 1973 pour le Parti québécois, puis pour le Bloc québécois, M. Gaudreault a indiqué que sa fibre nationaliste est plus puissante qu'elle ne l'a jamais été.

Dans la circonscription de Lac-Saint-Jean, Sabin Gaudreault est préoccupé par l'industrie forestière, la baisse démographique dans la municipalité régionale de comté (MRC) Maria-Chapdelaine, la gestion de l'offre et l'assurance-emploi.

« Sur l'ensemble des travailleurs qui paient des cotisations d'assurance-emploi, seulement 38 % en retirent, souligne-t-il. Les travailleurs saisonniers sont particulièrement touchés et, malheureusement encore, 40 % des travailleurs saisonniers à travers le Canada résident au Québec. »

Le candidat du Bloc québécois souhaite aussi mettre en place des mesures pour inciter les jeunes à s'installer dans la région ou à y rester.

En passant du rôle de militant à celui de candidat, M. Gaudreault avoue qu'il est plus exposé. « Je suis reconnu comme un type coloré, alors je dois être plus prudent dans certains propos que je pourrais tenir, indique-t-il. Je garde une couleur, mais disons que je l'emballe mieux. »

Sabin Gaudreault a été enseignant pendant 35 ans au Collège d'Alma. Il a aussi travaillé comme agent des libérations conditionnelles. En plus de son implication politique, il a siégé au comité régional de prévention du crime et a assuré le développement scolaire des membres de l'équipe de football du Collège d'Alma.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine