Retour

Portrait de candidat : Ursula Larouche défend le bilan des conservateurs

La candidate du Parti conservateur dans Jonquière, Ursula Larouche, croit être la meilleure personne pour défendre les intérêts des travailleurs de la forêt.

Un texte de Vicky Boutin

Mme Larouche dirige un fonds de recherche sur la forêt boréale depuis plusieurs années. En entrevue à l'émission Café Boulot Dodo, elle affirme être bien au fait des particularités qui secouent ce secteur d'activité.

Auparavant, Ursula Larouche a été attachée politique de l'ex-député conservateur Jean-Pierre Blackburn. Elle a aussi travaillé à la Conférence régionale des élus au cours des 10 dernières années. La biologiste de formation était surtout responsable de dossiers touchant les ressources naturelles.

Mme Larouche affirme avoir refusé de se lancer en politique il y a quatre ans, lors de la dernière campagne électorale fédérale, parce que sa fille était trop jeune. Elle a choisi de faire le saut cette fois-ci. Surtout que, selon elle, la circonscription était mal en point. Elle juge que les deux représentants de Jonquière, au fédéral et au provincial, n'ont rien fait depuis leur élection.

Elle explique avoir pris connaissance en détail de la plateforme du Parti conservateur avant de se lancer. Elle affirme que le bilan de sa formation politique est positif.

Concernant les coupes dans le domaine scientifique, elle répète que la planète vient de traverser une récession, et que le gouvernement a dû faire des choix difficiles. Elle assure que les services scientifiques et les études sont maintenus, malgré tout ce qui a été rapporté dans les médias.

Plus d'articles

Commentaires