Retour

Procès de Dave Mequish : les témoins défilent à la barre

Plusieurs témoignages entendus au deuxième jour du procès de Dave Mequish, 22 ans, soutiennent que l'accusé aurait asséné un coup de pied mortel à Joey Wezineau-Chachai le 29 septembre 2012 à Obedjiwan.

Un texte de Dominique Rivard

Trois des quatre témoins qui ont défilé à la barre ont exposé en détail les circonstances entourant le drame survenu lors d'un rassemblement festif dans la communauté autochtone où une trentaine de jeunes s'étaient donné rendez-vous.

Récit des événements

Dave Mequish, son frère Glen Lesley, ainsi que des parents et des amis ont commencé leur soirée chez le père de Dave, où ils ont consommé de l'alcool. Ils se sont par la suite dirigés vers le lieu de la fête. En chemin, ils ont croisé Joey Weizineau-Chachai, un jeune de 24 ans. Glen Lesley a déclaré dans son témoignage que son frère a taquiné Joey en le comparant à un lutteur de combat extrême, ce qui a choqué la victime qui aurait bousculé Dave Mequish. Celui-ci a répliqué avec ses poings. Dans l'altercation, Joey Wezineau-Chaichai a été projeté violemment au sol et sa tête a heurté le béton.

Les témoignages deviennent ensuite vagues sur les circonstances qui ont conduit à la mort de Joey Weizineau-Chaichai. Plusieurs témoins affirment que Dave Méquish a donné un violent coup de pied au visage de la victime alors que celle-ci était étendue inerte face contre le sol. Joey Wezineau-Chaichai s'est relevé quelques instants plus tard, marchant péniblement. Glen Lesley l'a reconduit dans une autre maison un peu plus loin. Son décès a été constaté le lendemain.

Le procès qui se déroule devant un jury de dix hommes et de deux femmes doit se poursuivre pendant dix jours au palais de justice de Roberval.

Plus d'articles

Commentaires