Retour

Procès de Jacques Fortin : des citoyens intéressés par le terrain du boulevard Renaud témoignent

Des citoyens qui auraient aimé acheter le terrain du boulevard Renaud, acquis en 2006 par Hélène Girard, la conjointe du conseiller de Saguenay Jacques Fortin, ont été entendus par la cour au deuxième jour de son procès.

La défense a échoué dans sa tentative de les exclure comme témoins. Les demandeurs, Louis-Philippe Thibeault et Daniel Bindley, veulent se servir de leur témoignage pour démontrer, notamment, que la valeur marchande de l'endroit était plus élevée que le prix de 23 000 dollars payé par Mme Girard.

Le procès pour inhabilité à siéger comme conseiller municipal de Jacques Fortin est entré dans le vif de la cause.

La première témoin appelée à la barre, Vivianne Garant, a fait une offre d'achat de 45 000 dollars en 1990 pour le même terrain. Toutefois, la construction possible d'une usine de filtration à proximité et les risques d'expropriation soulevés par des employés municipaux l'ont amenée à retirer son offre.

L'offre de 87 000 $ de Jérôme Lafrance, en 2004, a été refusée, tout comme celle de 60 000 $ présentée par son ami, Steve Lévesque, l'année suivante. Dans les deux cas, la Ville invoquait le zonage industriel du terrain. L'offre de M. Lévesque n'a toutefois jamais été retrouvée.

Les demandeurs espèrent ainsi prouver que les barrières liées aux questions du zonage, entre autres, ont été levées pour Jacques Fortin qui en plus, n'aurait pas eu à payer la valeur marchande de la propriété. Pour sa part, la défense doute de la crédibilité de tous les témoins.

Un dernier acheteur potentiel témoignera mercredi.

Plus d'articles