Retour

Procès Yves Martin : le juge reporte le prononcé de la peine

Yves Martin doit attendre jusqu'au 26 janvier, 11 h, pour connaître sa peine après avoir été reconnu coupable des chefs d'accusation de conduite dangereuse causant la mort, de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite avec un taux d'alcool supérieur à la limite permise.

Le juge François Huot a besoin de plus de temps pour analyser le dossier de l’homme de 36 ans.

L’avocat d’Yves Martin, Jean-Marc Fradette, croit que le juge veut s’assurer que sa décision tient compte de toute la jurisprudence disponible au Canada afin d’éviter un appel.

« C’est un juge qui ne veut pas rendre une décision trop rapidement et qui veut être certain de tous les arguments que sa décision va remplir parce que c’est une décision qui va faire jurisprudence », ajoute Me Fradette.

Les familles de Vanessa Viger et de Mathieu Perron, qui ont péri avec leur fils Patrick le 1er août 2015 dans l’accident causé par Yves Martin, espéraient connaître la peine avant Noël pour clore les procédures judiciaires.

La mère de Matthieu Perron, Danielle Tremblay, était déçue à sa sortie du tribunal, mais elle comprend que le juge a un long travail à faire.

On va être sûr après que tout va être terminé et qu’on va passer à autre chose.

Danielle Tremblay

Lors des observations sur la peine, le 8 décembre, la Couronne a recommandé une peine de prison de 15 à 20 ans ainsi qu’une interdiction de conduire à vie.

La défense a plutôt suggéré une peine de dix ans, en plus d’une interdiction de conduire pendant trois ans après sa sortie et l’utilisation obligatoire d’un éthylomètre pour toute la vie par la suite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine