Retour

Production de bleuets record : les producteurs doivent prolonger la période de cueillette

La récolte de bleuets est exceptionnelle cette année, au point qu'elle outrepasse la capacité journalière des usines de congélation du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Résultat : les transformateurs demandent aux producteurs de prolonger leur période de récolte.

Un texte de Denis Lapierre

« On donne ce qu'on appelle des quotas de livraisons à nos clients », explique Jean-Eudes Senneville, directeur général de Bleuets sauvages du Québec, le principal transformateur. Les clients dont il parle, ce sont les producteurs de bleuets.

Ces producteurs doivent donc restreindre les activités de cueillette en bleuetières à quatre ou cinq jours par semaine. Ainsi, les usines de congélation de bleuets demeurent en mesure de suivre la cadence.

Sans ces quotas, les livraisons de bleuets dans une des trois usines de congélation de la région atteindraient facilement les deux à trois millions de livres par jour. Leur capacité se situe plutôt autour d'un million de livres.

Pour éviter de laisser les bleuets se détériorer en entrepôt, les transformateurs préfèrent qu'ils demeurent dans les champs plus longtemps.

« Ils nous ont réduit le nombre de boîtes journalières, explique le président du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, Ghislain Saint-Pierre. Au lieu de cueillir sur quinze jours, ça va être sur 20, 25 jours. » Il estime que cette mesure augmente les coûts de production, mais qu'elle est inévitable dans les circonstances.

Sauf qu'avec un prix de 0,30 $ la livre, cette hausse de coût lié à une récolte prolongée affecte la rentabilité de la production, déplore M. Saint-Pierre. Il craint également que les récoltes « record » surviennent de plus en plus souvent, conséquences des printemps plus hâtifs, plus doux et de l'augmentation des superficies cultivées.

Personne ne craint cependant que des bleuets ne soient pas récoltés cette année en raison de ces mesures. « À moins d'un gel hâtif le 5 ou le 10 septembre », ajoute Ghislain Saint-Pierre, qui juge la chose peu probable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine