Retour

Produits forestiers Résolu perdrait un autre client à l’usine Saint-Félicien

La multinationale Kimberly-Clark aurait mis fin à son contrat avec l'usine de pâte kraft de Produits forestiers Résolu à Saint-Félicien.

Selon le journal Le Quotidien, Kimberly-Clark aurait cédé aux pressions de Greenpeace et n'achèterait plus de pâtes issues de la forêt boréale.

Kimberly-Clark fabrique des papiers mouchoirs, du papier hygiénique et des couches. Ces produits sont commercialisés, entre autres, sous la marque Kleenex.

Le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, affirme que l'usine Saint-Félicien produit pourtant de la pâte selon les normes du Forest Stewardship Council (FSC). « Je suis capable de fournir à mes clients de la pâte certifiée FSC si c'est la norme qu'ils exigent, dit-il. Maintenant, ils décident dans certains cas de changer leur politique d'achat parce que maintenant ce n'est plus FSC qui est la raison ou les Premières Nations, mais ce sont les produits de la forêt boréale. »

Le contrat avec l'usine Saint-Félicien prendrait fin à partir de 2016.

Peu d'effet sur l'emploi

La décision de Kimberly-Clark d'abandonner l'achat de pâte commerciale à l'usine de Produits forestiers Résolu à Saint-Félicien n'aurait pas de répercussion sur les emplois, selon le président du syndicat, David Leblond.

Il souligne que l'entreprise américaine est un client important, mais dont le volume d'achat est très variable.

« C'est certain que les gens sont inquiets ce matin parce qu'on ne sait pas la répercussion, combien de temps, combien ça représente de tonnage, ou quoi que ce soit affirme M. Leblond. Par contre, on a des nouvelles qui sont quand même rassurantes pour dire qu'il n'y aura pas de pertes d'emplois liés à ça directement. »

Daniel Leblond précise que Kimberly-Clark avait réduit ses commandes à l'usine de pâte kraft depuis plus d'un an.

Plus d'articles

Commentaires