Retour

Projet d’annexion de résidents de Chambord : Desbiens peut aller de l’avant

Le nombre de signatures nécessaire pour réclamer la tenue d'un référendum sur le projet d'annexion de villégiateurs de Chambord à la municipalité de Desbiens n'a pas été atteint, lundi, lors de l'ouverture du registre municipal. Desbiens peut donc poursuivre ses démarches.

Vingt-cinq opposants au projet d'annexion sur les 165 personnes visées ont signé le registre, alors qu'il fallait 27 signatures pour obliger la tenue d'un référendum.

Les riverains du chemin de la Pointe-aux-Trembles et des domaines des Marais et du Norois, à Chambord, demandent d'être annexés à Desbiens en raison des nouvelles exigences de leur municipalité au sujet des fosses septiques, qui pourraient coûter jusqu'à 20 000 $ par résidence.

Le maire de Desbiens, Nicolas Martel, précise que la balle est maintenant dans le camp du ministère des Affaires municipales.

« Ce qu'on a à faire, c'est d'envoyer tous nos documents au ministère et eux vont faire l'analyse de la demande d'annexion et le ministre va prendre une décision, va donner son accord ou non à cette demande d'annexion des riverains du secteur de Chambord », ajoute-t-il.

Il y a deux semaines, Chambord a obtenu l'appui de la municipalité régionale de comté (MRC) Domaine-du-Roy, sauf que celui-ci n'est pas unanime. Trois élus, dont le maire de Roberval, ont appuyé le projet de Desbiens, qui fait partie de la MRC Lac-Saint-Jean Est.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine