Retour

Projet de loi 71 : les employés de garage en accord

Les employés de garage en lock-out depuis près de trois ans se sont prononcés en faveur du projet de loi 71 déposé dernièrement par le ministre du Travail, Sam Hamad.

Environ 300 des 450 syndiqués touchés par le conflit se sont présentés à l'assemblée générale organisée par le syndicat affilié à la CSD. Ils ont voté à 100% pour le projet de loi.

« On a fait le choix de s'investir dans la négociation. Si ça ne marche pas, on va se conformer à la loi », ont affirmé les représentants syndicaux lors d'un point de presse après la rencontre.

Ce projet intitulé Loi portant sur le règlement de certains différends dans le secteur de l'automobile de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean prévoit une période finale de médiation pour le renouvellement de la convention collective des syndiqués et les modalités de retour au travail.

Il fixe également une date limite pour ce retour au travail, qui doit être déterminée par les parties en médiation, mais qui ne doit pas excéder 50 jours après la sanction de la loi.

Corporation des concessionnaires

À la suite du dépôt de projet de loi spéciale, la Corporation des concessionnaires d'automobiles a dénoncé la façon de faire du ministre Hamad.

Selon les responsables de la corporation, le gouvernement n'a pas à s'ingérer dans un conflit privé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine