Retour

Qu’adviendra-t-il de Promotion Saguenay après le 5 novembre?

À l'aube des élections municipales, un coup de barre s'annonce à la société de développement économique Promotion Saguenay. Tous les candidats à la mairie s'entendent pour amener, au minimum, plus de transparence dans ce que le maire sortant, Jean Tremblay, considère comme l'une de ses plus grandes réalisations. Retour sur les 15 ans de Promotion Saguenay et coup d'oeil sur son avenir.

Une analyse de Catherine Paradis et Michel Gaudreau

C’est peu après la fusion, en 2002, que le maire de Saguenay, Jean Tremblay, fait naître Promotion Saguenay.

Mission

Au fil des ans, la mainmise de Promotion Saguenay s’est considérablement élargie pour inclure aussi la gestion de l’aéroport de Bagotville, du quai d’escale de La Baie en plus d'acquérir une entreprise de croisières.

Promotion Saguenay est aussi la créatrice et unique dirigeante de Diffusion Saguenay, qui gère plusieurs salles de spectacles en plus d’être propriétaire du Théâtre Palace Arvida.

Promotion Saguenay peut aussi octroyer des subventions sans avoir à consulter le conseil municipal. Ce fut le cas pour Ubisoft Saguenay ou Nordia par exemple.

La société de développement économique subventionne aussi des organismes à but non lucratif sur son territoire ou ailleurs, allant du Festival international des rythmes du monde en passant par le Zoo sauvage de Saint-Félicien ou l’Association québécoise des mots croisés.

Promotion Saguenay a aussi vendu et échangé des immeubles industriels et lancé des appels d’offres pour des études ou pour la construction d’immeubles comme à l’aéroport de Bagotville et au Théâtre du Palais municipal de la Baie.

Ces initiatives ont fait l’objet d’une mise en garde du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire qui exhortait l’organisme de laisser à la Municipalité le processus d’appels d’offres et l’octroi de subventions.

Financement public

Le budget annuel de la société de développement économique est maintenant six fois plus élevé qu’au moment de sa création. Il est passé de 6,7 millions à 35 millions de dollars si on y inclut les actifs immobiliers.

Même s’il est enregistré en vertu de la Loi sur les compagnies du Québec, l’organisme reçoit encore 75 % de son financement de la Ville de Saguenay, qui verse plus de 9 millions de dollars chaque année.

Certains pensent qu’en raison de ce financement public, Promotion Saguenay devrait être soumise au vérificateur général.

D’ailleurs, l’Équipe du renouveau démocratique (ERD) déplore que le budget fluctue en année préélectorale. Vérification faite : c’est vrai pour les années qui ont précédé les deux dernières élections.

Avec le temps, Promotion Saguenay semble vouloir devenir de plus en plus indépendante avec des revenus autonomes en constante croissance, qui proviennent notamment de l’immobilier, des taxes aéroportuaires et des redevances sur les croisières.

Position des candidats

À l’aube des élections municipales, Promotion Saguenay est à un point tournant.

Les quatre candidats à la mairie pensent que la société de développement économique devrait continuer d'exister.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine