Retour

« Que portais-tu », une exposition-choc sur des victimes d’agressions sexuelles

Le Cégep de Chicoutimi accueille jusqu'à mercredi une exposition créée aux États-Unis qui s'attaque à certains préjugés entourant le rôle des victimes lors d'agressions sexuelles.

L'exposition « Que portais-tu » montre les vêtements portés par des victimes lors de ces agressions, une façon de montrer que la tenue des uns n'explique en rien et justifie encore moins la violence des autres.

Pour la plupart, il s'agit de vêtements de tous les jours, des vêtements de sport, portés par des garçons, des filles et des enfants.

L'exposition a été conçue par le centre de prévention des agressions sexuelles de l'Université du Kansas.

Jeanne Palardy, étudiante en sciences humaines du Cégep de Chicoutimi, a découvert l'exposition lors de son passage à l’Université Laval en début d’année. Celle-ci a immédiatement souhaité sa venue à Saguenay.

« Le plus poignant des témoignages, on a deux enfants d’à peu près six ans. Il y a aussi une robe de bal qui est comme très proche de notre quotidien. Ici les étudiants on vient juste de sortir du secondaire donc ça fesse », explique Jeanne Palardy.

Ce qui frappe aussi c'est l'âge des victimes des agressions, des garçons, des filles qui n'avaient aucune raison de se croire en danger.

« Ça n’arrive pas toujours dans les partys étudiants. Vous allez voir, en lisant les histoires de l’exposition, ça peut arriver à tous les âges, en arrivant de faire du sport, à l’Halloween, dans plein d’activités ou même chez soi dans une activité très très tranquille », souligne Manon Lapierre, technicienne en travail social au Cégep de Chicoutimi.

L'exposition s'inscrit dans le cadre de la campagne sans oui c'est non sur le consentement sexuel.

D’après les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles