Retour

Québec nomme un vérificateur général temporaire à Saguenay

Le gouvernement du Québec intervient dans le processus de nomination d'Alain Girard comme prochain vérificateur général de la ville de Saguenay.

Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire vient de désigner François Gagnon, un ex-vérificateur général à la ville de Québec, au poste de vérificateur général de Saguenay. Cette nomination est temporaire et survient après six mois de cafouillage, à la suite du départ à la retraite de Rina Zampieri qui occupait ce poste jusqu'au printemps dernier.

À la suite de ce départ, le conseil municipal avait choisi Alain Girard, le premier vérificateur général de Saguenay dans les années 2000, pour occuper le poste de façon intérimaire.

Le maire Jean Tremblay se préparait à proposer à nouveau au conseil municipal, le nom d’Alain Girard pour devenir le vérificateur général de la ville au cours des sept prochaines années. Sa nomination et le processus de sélection étaient toutefois critiqués par l'opposition à l’hôtel de ville et la conseillère Julie Dufour.

Le ministère et le maire Tremblay ont eu des discussions sur le sujet avant de nommer François Gagnon. À l’issue du conseil municipal lundi, le maire a soutenu que c’est lui qui avait discuté avec le sous-ministre des Affaires municipales, Marc Croteau pour que le gouvernement nomme un vérificateur temporaire.

« Y’a eu un cafouillage, dit-il, parce que y’en a qui ont voulu en faire un. Moi, je m’intéresse aux dossiers qui font avancer les affaires. D’ailleurs, je vais demander au premier ministre qu’il soit nommé par lui. C’est pas normal que les villes nomment les vérificateurs. Mais çà n'a jamais causé de problème à personne, c’est nouveau. » Il a ajouté que le ministère fera ce qu’il voudra avec ce dossier.

Plus tôt lundi, le premier ministre Philippe Couillard a indiqué que le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux prépare un projet de loi qui sera déposé au cours de l’hiver sur le processus de nomination des vérificateurs généraux des villes, afin que le tout soit le plus transparent possible. Il souligne que dans le cas de Saguenay, tout le monde a bien agi, autant le maire que le ministère.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine