L'été décevant pour bon nombre de vacanciers du côté des conditions météorologiques est tout de même synonyme de bonnes affaires pour plusieurs.

C'est le cas des compagnies de rafting, qui profitent du haut niveau des rivières qui atteignent des sommets pour un mois de juillet.

« C'est évident que plus il y a de l'eau dans la rivière, plus c'est intense, explique le président d'Adréline Rafting, David-Alexandre Aubé. En ce moment, on a des niveaux exceptionnels sur la rivière depuis quelques jours. Ça va durer encore quelques jours. C'est le temps de venir faire du rafting. »

Si les activités en plein air ont moins la cote avec les jours maussades, certains attraits deviennent incontournables.

Par exemple, l'achalandage au nouveau centre d'amusement intérieur Savana pour les plus petits connaît peu de répit.

« Nous, on pensait que l'été, c'était une période creuse, raconte la copropriétaire, Mélanie Boucher. Vu la température, c'est toujours plein. J'ai fait entrer deux ou trois personnes de plus. »

Le Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS) se retrouve lui aussi avec un heureux problème depuis le début de la semaine.

« Hier, on a su vers 17 h qu'il y avait plusieurs représentations qui étaient complètes. J'imagine que les gens réservent leurs billets à la dernière minute », souligne la responsable des communications du FIAMS, Élizabeth Gaudreault.

Nombreux choix

L'Association touristique régionale (ATR) du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'est pas en mesure de déterminer l'effet des caprices de Dame nature sur la saison touristique.

Quoi qu'il en soit, la directrice générale de l'ATR, Julie Dubord, rappelle qu'il y a toujours quelque chose à faire dans la région, peu importe le temps qu'il fait.

« S'il fait un peu plus frais, un peu plus venteux comme aujourd'hui, c'est une belle journée pour faire des activités plus physiques, dit-elle. On pense au Parc aventures Cap Jaseux ou à la via ferrata. S'il pleut, on peut faire du rafting, des activités où on va être mouillé quand même. On a tellement d'activités partout qu'il ne faut pas le voir comme une limite. »

C'est ce qu'ont compris Ivo Jech et sa conjointe, qui s'attendaient à découvrir les plages, les montagnes et le soleil du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le couple a adapté son choix d'activités en raison de la pluie et du temps frais depuis son arrivée, il y a quelques jours.

« Comme le rafting, parce que c'est enthousiaste et amusant, et l'observation des baleines, le rêve des enfants », souligne M. Jech.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine