Retour

Réactions à la suite de la suspension des audiences du BAPE

Les audiences publiques sur le programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean devaient commencer dans une semaine, mais elles ont finalement été remises au printemps prochain. Le ministre de l'Environnement suspend le mandat du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) le temps qu'une réflexion soit faite sur la gestion participative du lac Saint-Jean.

Cette suspension a surpris certains riverains. « On brise le momentum.. Ça fait penser à une partie de hockey. Quand on voit que l'équipe adverse est trop forte, bien on s'organise pour prendre un temps d'arrêt. C'est ce qu'ils font. Ils demandent un temps d'arrêt pour essayer de calmer le jeu, pour essayer de prendre l'avantage », croit le président du Comité des riverains du lac Saint-Jean 2000, Claude Duchesne.

On ignore pour l'instant si le processus de réflexion sur la gestion participative du lac Saint-Jean sera rendu public. Le préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, souhaite que ce soit le cas.

Il se réjouit de ce temps d'arrêt et croit que cette pause donnera l'occasion aux parties de se concentrer sur le lac dans sa globalité et non seulement sur ses berges.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, a mandaté un sous-ministre pour participer à la réflexion.

Plus d'articles