Retour

Réactions partagées à la volonté d’Ottawa d’acquérir 18 avions Super Hornet pour l'armée de l'air

Les réactions sont partagées à l'intention du gouvernenent Trudeau d'acquérir 18 Super Hornet, en attendant de choisir la prochaine génération d'avions de chasse, qui va remplacer les vieux CF-18 de l'armée de l'air canadienne.

Cette décision annoncée mardi par le ministre candien de la Défense, Harjit Sajjan est dénoncée par le chef adjoint du Parti conservateur et député de Lac-Saint-Jean aux Communes.

Il s'agit d'un choix politique selon Denis Lebel, mal adapté aux besoins des forces armées.

« C’est une solution qui ne vise qu’à tenir une promesse électorale mal avisée et complètement irréaliste faite par le premier ministre (Trudeau). C’est pas un bon choix. Cet avion-là, le Super Hornet, arrive à la fin de vie utile, à la fin de son cycle de production. On va arrêter d’en produire. Cà va rendre plus difficiles le remplacement des pièces et l’entretien plus coûteux. Donc, pour nous c’est vraiment une solution politique à la promesse de monsieur Trudeau. »

De son côté, le lieutenant-colonel à la retraite, Rémi Landry juge au contraire que le Super Hornet, qui est la version plus récente du CF-18, est intéressant dans la mesure qu'il sera facile à intégrer à la flotte actuelle. Le professeur associé à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke ajoute que les bases de Bagotville au Saguenay et Cold Lake, en Alberta, devraient profiter de ces nouveaux appareils.

« Ce serait raisonnable que les deux bases où ils sont déployés actuellement au Canada puissent obtenir un certain nombre de ces appareils-là. Habituellement, lorsque ces avions-là se déploient pour effectuer une mission de surveillance ou d’interception, ils sont en équipe de deux. Donc, çà pourrait être raisonnable de voir que Bagotville se ramasse peut-être avec six ou huit de ces avions-là et la même avec la base dans l’Ouest canadien ».

Actuellement, selon le ministère de la Défense, sur les 138 CF-18 acquis par le Canada il y quelques décennies, seuls 77 seraient opérationnels.

Plus d'articles