Retour

Remise des bulletins scolaires retardée dans certaines écoles

La mi-novembre coïncide habituellement avec la remise du premier bulletin dans les écoles de la province. Or, cette année, plusieurs parents devront vraisemblablement patienter plus longtemps avant de connaître les résultats de leurs enfants.

Dans la foulée des moyens de pression, les enseignants de plusieurs écoles primaires et secondaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont décidé de remettre leurs notes sur papier plutôt qu'en version informatique. Du coup, plusieurs directions d'écoles seront incapables de compiler toutes les notes pour produire à temps les bulletins de la première étape.

Selon la loi, ces derniers doivent être remis aux parents au plus tard le 20 novembre. La présidente du syndicat de l'enseignement du Saguenay, Aline Beaudoin, sait que les directions d'écoles pourraient entreprendre certaines démarches pour forcer les enseignants à remettre leurs notes de la manière habituelle.

« C'est tout à fait possible que la partie patronale fasse un grief patronal en nous demandant de remettre les notes de façon ordinaire, donc avec les systèmes en place. C'est tout à fait possible aussi qu'elle nous amène à la Commission des relations de travail, ça, c'est plus administratif. C'est un jugement qu'on pourrait avoir pour dire qu'on n'a pas le droit de faire ça. C'est possible, mais on prend le risque. »

Les enseignants invitent les parents à venir les rencontrer. Le syndicat est conscient que cette procédure risque d'occasionner un surplus de travail puisque les parents d'enfants qui cheminent bien sollicitent rarement une rencontre avec le professeur.

D'autres régions, dont l'Estrie, sont aussi touchées par ces moyens de pression.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine