Retour

Rencontre prochaine entre Rio Tinto et le Regroupement des chambres de commerce 

Des représentants de Rio Tinto et du Regroupement des chambres de commerce du Saguenay-Lac-Saint-Jean vont se rencontrer la semaine prochaine pour mettre en place un nouveau canal de communication.

L'appel du président de la Chambre de commerce Saguenay-La Fjord, Carl Côté, a rapidement été entendu. Il demandait à la multinationale Rio Tinto de s'asseoir avec les représentants de la région afin de dissiper le malaise entourant les dernières annonces d'élimination d'emplois.

Dès le lendemain, le directeur exécutif des opérations Atlantique de Rio Tinto, Gervais Jacques, affirmait vouloir créer des mécanismes d'échange et, en début de semaine, deux rencontres étaient déjà au programme.

Carl Côté souhaite d’abord améliorer les communications entre l'entreprise et la région.

« On ne se cachera pas, ce n'est pas tout le temps facile et eux-mêmes le disent, explique M. Côté. Ce qu'on veut, c'est vraiment améliorer ce niveau-là. »

Carl Côté admet que les relations se sont détériorées, même s'il refuse de faire porter le blâme uniquement à Rio Tinto.

« Quand il y a une dispute entre deux partenaires, ce n’est jamais 100 % l'un et 0 % l'autre », mentionne-t-il.

Si les premières rencontres se feront face à face, il faudra rapidement intégrer d'autres représentants pour élargir le débat, selon M. Côté. Il croit que les syndicats, les travailleurs et probablement les politiciens doivent y participer, à condition que l’exercice demeure non partisan.

Carl Côté n'entend pas laisser ces rencontres se transformer en exercice de relations publiques pour Rio Tinto. Il veut que chacun fasse preuve d'ouverture pour le bien de la région.

D'après le reportage de Denis Lapierre

Plus d'articles