Retour

Ressources intermédiaires : Sylvain Gaudreault presse le gouvernement d'agir

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, se porte à la défense des établissements de soins en ressources intermédiaires. Il réclame au gouvernement d'agir pour offrir un salaire décent aux préposés.

Un texte de Rosalie Dumais-Beaulieu

Les employés de ces établissements affirment faire un travail similaire aux infimières en CHSLD, mais avec des conditions nettement plus difficiles.

Les résidents des centres de ressources intermédiaires sont des personnes âgées en perte d'autonomie ou des adultes souffrant de déficience intellectuelle ou physique. Ils recoivent des soins et de l'assistance.

Les préposés travaillent afin de leur offrir un milieu de vie naturel et chaleureux. Toutefois, plusieurs de ces employés peinent à joindre les deux bouts.

« La moyenne salariale en resssources intermédiaires au Québec se situe entre le salaire minimum et 14 $ de l'heure. Au public, ils commencent à 20 $ de l'heure. C'est une grosse marge. On n'est pas capable de suivre la progression du coût de la vie », déplore Isabelle Tremblay, propriétaire de la maison de soins Éloïse.

La réalité salariale pousse même certains préposés à obtenir un second emploi.

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, demande au gouvernement l'injection de 15 millions de dollars supplémentaires sur 5 ans en ressources intermédiaires. Selon lui, les demandes sont modestes et le dossier traîne depuis maintenant 2 ans et demi. « Quand vient le temps d'augmenter le salaire des médecins ou des omnipracticiens, le gouvernement trouve toujours de l'argent, des centaines de millions de dollars sans problème », ajoute-t-il.

Les négociations avec le gouvernement ont commencé en 2015, mais n'ont pas mené à des solutions.

Isabelle Tremblay constate que les problèmes de recrutement, de formation et de stabilisation du personnel affectent les résidents, qui peuvent parfois avoir besoin d'hospitalisation pour s'adapter aux changements.

Au Québec, il y a 880 établissements en ressources intémédiaires, dont 31 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine