Le camping représente pour plusieurs l'occasion idéale de reprendre contact avec la nature, mais depuis quelques années, cette activité a bien changé. De plus en plus de campeurs veulent aussi rester connectés à Internet. Le wi-fi est devenu l'un des critères les plus recherchés dans les terrains de camping.

Plus de la moitié des 874 terrains du Québec offre désormais une connexion Internet sans fil. La demande est si forte que certains campings comme Au jardin de mon père, dans l'arrondissement de La Baie, doivent optimiser leur système chaque année.

« Maintenant, ce n'est plus un occupant par roulotte qui a un système électronique portable, mais bien quatre ou cinq, ce qui fait que le système ici, on va devoir l'améliorer », explique la coordonnatrice Diane Simard.

Conséquences

Cependant, le wi-fi n'a pas que de bons côtés, selon le physicien Paul Héroux de l'Université McGill. Celui-ci soutient que les ondes électromagnétiques regroupées dans un espace restreint comme une caravane peuvent altérer la mémoire.

« Ces ondes-là sont capables occasionnellement de tuer des cellules dans le cerveau humain. Les meilleurs neurologistes qu'on a sur le sujet nous prédisent que les maladies chroniques comme l'alzheimer pourraient se produire plus tôt suite à ces expositions chroniques. »

Paul Héroux croit qu'on sous-estime les risques. Sans être alarmiste, il pense que les gouvernements devraient prendre le problème plus au sérieux et légiférer en conséquence.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine