Retour

Richard Hébert ne se représente pas comme maire de Dolbeau-Mistassini

Le candidat libéral fédéral dans la circonscription de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, ne sollicite pas un second mandat à la mairie de Dolbeau-Mistassini.

Un texte de Meghann Dionne

Il en a fait l'annonce lundi soir à la séance du conseil municipal.

Richard Hébert souhaite ainsi consacrer son temps et son énergie à sa campagne électorale dans Lac-Saint-Jean, où il espère succéder au député conservateur Denis Lebel, qui a quitté ses fonctions en juin dernier. L'élection partielle dans cette circonscription aura lieu le 23 octobre.

M. Hébert soutient que les conseillers ont réagi positivement à cette annonce.

« Tous m'ont dit qu'ils me souhaitaient bonne chance et moi de leur répliquer : "Ce n'est pas de la chance dont j'ai besoin, c'est de votre vote" et ils m'ont tous unanimement dit qu'ils allaient voter pour moi », soutient-il.

Richard Hébert indique que plusieurs maires de la MRC Maria-Chapdelaine lui ont confirmé en privé leur intention de l'appuyer.

Son siège de maire sera laissé vacant à compter du 1er octobre. Le conseil municipal devra élire un nouveau représentant par vote secret.

Richard Hébert est maire de Dolbeau-Mistassini depuis novembre 2013.

Le candidat libéral a déjà commencé à faire du porte-à-porte pour rencontrer les électeurs de la circonscription fédérale de Lac-Saint-Jean.

Au cours de la semaine prochaine, ce dernier inaugurera ses deux locaux de campagne, l'un à Dolbeau-Mistassini et l'autre à Alma.

Plus d'articles

Commentaires