Retour

Rio Tinto crée une Fiducie pour le patrimoine de l’aluminium

Une Fiducie pour le patrimoine de l'industrie de l'aluminium d'Arvida vient d'être mise sur pied par Rio Tinto.

L’annonce a été faite jeudi en conférence de presse, en marge du Séminaire régional sur le patrimoine industriel qui se déroule dans le secteur Arvida à Saguenay.

Cette fiducie va permettre de conserver et de préserver des biens mobiliers, immobiliers et artefacts reliés à l’industrie de l’aluminium et à Arvida qui seront remis par Rio Tinto et par la communauté.

On pense par exemple à d’anciens outils industriels, de vieilles portes d’usine en bois, d’objets ayant appartenu à des employés comme des casques de sécurité ou des uniformes, des plans de construction du quartier Sainte-Thérèse à Arvida.

Le rôle de la fiducie est de témoigner de l’histoire d’Arvida et de l’industrie de l’aluminium au Saguenay et dans le monde, de favoriser le développement des connaissances sur Arvida, l’industrie de l’aluminium et de son impact sur la région.

Selon le directeur général du Complexe Jonquière de Rio Tinto, Jean François Nadeau, « la cité d’Arvida est au cœur de l’histoire de l’aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean et de notre entreprise. Il s’agit d’un héritage industriel et urbain exceptionnel qui fait la fierté des employés et de la communauté au sein de laquelle nous opérons ».

Pour sa part, le président de l’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour a déclaré qu’avec cette initiative de Rio Tinto, « la ville de Saguenay considère qu’il s’agit-là d’une étape déterminante dans la reconnaissance patrimoniale d’Arvida en vue de son inscription sur la Liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO ».

La fiducie sera administrée par 13 personnes provenant du milieu régional, dont des représentants de Rio Tinto, de la ville, des travailleurs et des citoyens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine