Retour

Rio Tinto poursuit la location des terrains de villégiature au Lac-Saint-Jean

Au grand soulagement des riverains, Rio Tinto a décidé de poursuivre la location des 1500 terrains de villégiature autour du lac Saint-Jean. L'entreprise renouvellera les baux pour une période de huit ans.

Depuis 2016, la multinationale évaluait la possibilité de vendre ces terrains plutôt que de les louer. Rio Tinto, qui possède 55 % du pourtour du lac Saint-Jean, a finalement décidé de revenir sur sa décision.

Un choix qui réjouit le président de Riverains 2000, Laurent-Paul Chartier.

« On est plutôt satisfaits de Rio Tinto de renoncer à réviser sa politique immobilière. Rio Tinto nous a démontré à la réunion de samedi dernier qu’ils étaient ouverts à des discussions et ils voulaient rester en communication positive avec les riverains. »

Pour Claude Duchesne, qui a signé un bail avec Rio Tinto pour sa résidence et son camping il y a 35 ans, il s'agit d'un soulagement.

Ce changement pourrait avoir un impact économique important sur les municipalités du secteur, croit le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

« C'est un soulagement parce qu’il y avait beaucoup d'inquiétude de la part des riverains et de la municipalité. Les gens avaient à vendre leur maison et ceux qui étaient intéressés d'acheter hésitaient », précise André Fortin.

Une situation à surveiller

Même si la multinationale a accepté de renouveler les baux pour huit ans, les élus et les riverains continueront de suivre la situation de près.

« Ce n'est pas parce que Rio Tinto a pris cette décision maintenant que nous on va relâcher la pression parce que le futur va arriver également. Donc, il faut continuer toujours à démontrer que l'impact va vraiment être négatif pour l'ensemble des locataires, l'ensemble des municipalités », a précisé le maire de Saint-Henri-de-Taillon, André Paradis.

Rio Tinto n'a toutefois pas voulu accorder d'entrevue. La multinationale compte envoyer une lettre à l'ensemble des riverains la semaine prochaine pour leur faire part de cette décision.

D’après le reportage de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine