Retour

Robert Fatal quitte les Voyageurs de Saguenay la tête haute, mais le cœur lourd

L'entraîneur et directeur général des Voyageurs de Saguenay, Robert Fatal, a fait le point sur sa dernière saison à la barre de l'équipe au lendemain de sa défaite contre les Aigles de Trois-Rivières.

La conférence de presse était empreinte d'émotions, puisque Robert Fatal quitte l'organisation après huit années de travail et de défis.

L'entraîneur originaire de Montréal est arrivé à Saguenay en 2008. Il a pris les commandes d'une équipe aux prises avec des finances précaires.

« Je pense que j'ai pris mes responsabilités. Ça aurait été facile, en 2009, de quitter le navire pour toutes les raisons, affirme Robert Fatal. Mais aujourd'hui, comme homme, je suis capable de me regarder dans le miroir puis de dire : t'as fait la job puis il y a un héritage qui est laissé aux plus jeunes. »

Pendant ses huit saisons à diriger les Voyageurs, Robert Fatal a une fiche de 159 victoires et de 234 défaites en saison régulière. Il n'a raté les séries éliminatoires qu'une seule fois. Les récents succès des Voyageurs ont même ravivé la fièvre du baseball dans la région avec des foules de quelques milliers de spectateurs.

« Le monde à l'extérieur de la région, que ce soit à Montréal, à Québec ou sur la Rive-Sud, est renversé par ce qu'est devenu Saguenay au baseball puis qu'est-ce qu'on a comme foule », souligne M. Fatal.

Robert Fatal relèvera de nouveaux défis à titre d'entraîneur et directeur de l'Académie de baseball du Canada, à Montréal. Il demeure directeur général des Voyageurs pour superviser le processus d'embauche de son successeur.

Plus d'articles

Commentaires