Retour

Rodrigue Boivin reconnu coupable d’homicide involontaire

Il n'a fallu que 2 heures aux 12 membres du jury pour reconnaître Rodrigue Boivin coupable d'homicide involontaire pour la mort d'Évans Robertson survenue en 2016.

Le jury n'a donc pas retenu la version de la défense à l'effet que son client avait frappé plusieurs fois la victime au visage par légitime défense.

Présents au palais de justice de Roberval, les membres de la famille de la victime ont accueilli le verdict avec un grand soulagement.

« La preuve de la poursuite était imposante, supporté par trois expertises claires. La preuve de la défense était hypothétique et puis on a eu un beau verdict de culpabilité sur l’homicide involontaire », explique Julie Villeneuve, la procureure des poursuites criminelles et pénales.

L'homme de Mashteuiatsh a toutefois été reconnu non coupable d'introduction par effraction dans la résidence de la victime et de voies de fait contre son ex-conjointe.

En août 2016, Rodrigue Boivin avait battu Évans Robertson dans la chambre de sa résidence de Mashteuiatsh, où se trouvait son ex-conjointe.

Évans Robertson est mort deux mois plus tard de ses blessures.

Plus d'articles