Retour

Saguenay : Josée Néron presse Jean Tremblay de financer l’aide aux immigrants

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, demande au maire de Saguenay, Jean Tremblay, de respecter ses engagements financiers envers le Service externe de main-d'œuvre (SEMO) pour l'intégration des immigrants.

En septembre, le maire Tremblay a annoncé qu'il accordait un montant de 150 000 $ par année pendant trois ans pour rétablir des services et des ressources destinés aux immigrants. Le financement doit être transmis au SEMO.

En entrevue à l'émission L'heure de pointe, mardi, Jean Tremblay a indiqué qu'il n'avait pas encore décidé s'il maintiendrait son engagement.

La chef de l'ERD craint que le maire se serve du prétexte que le gouvernement du Québec n'ait pas choisi Saguenay comme l'une des 13 villes qui va accueillir des réfugiés syriens pour ne pas concrétiser son engagement.

« Le maire doit débloquer ces fonds-là parce qu'en ce moment, il y a des gens qui s'occupent des immigrants et qui n'ont pas de fonds pour pouvoir être payés, affirme Josée Néron. C'est un service qu'on doit offrir aux gens qui sont ici, à Saguenay, et qui espèrent avoir de l'aide pour pouvoir s'intégrer à notre société. »

La chef de l'ERD réclame également que la Politique d'accueil des immigrants fasse l'objet d'une révision parce qu'aucune action concrète n'y est prévue actuellement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine