La Ville de Saguenay va commander une vaste étude sur l'utilisation du compostage comme méthode d'élimination des déchets domestiques.

Le maire Jean Tremblay dit privilégier cette méthode à la biométhanisation pour se conformer aux nouvelles normes environnementales. Ces nouvelles règles interdiront l'enfouissement des déchets putrescibles en 2020.

Le maire affirme avoir visité plusieurs usines de biométhanisation en Europe, et avoir constaté que les résultats n'étaient pas à la hauteur des attentes. « C'est vraiment une technique avancée, mais une technique compliquée et qui sera dispendieuse d'opération », explique-t-il.

Le maire de Saguenay compte travailler avec les spécialistes de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean pour pousser sa réflexion concernant le compostage. Il souhaite que l'étude permette de connaître, notamment, les besoins de la ville et la quantité de compostage qui peut être traitée à Saguenay.

La municipalité a jusqu'au 31 décembre 2016 pour présenter une demande d'aide financière au ministère de l'Environnement à ce sujet. Les programmes de compostage sont subventionnés par Québec à la hauteur de 50 % alors que la biométhanisation, jugée trop coûteuse par le maire, est subventionnée à 66 %.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine