Huit employés cols-bleus de Saguenay sont suspendus pour vol de temps par la Ville à la suite d'une enquête menée par l'administration municipale.

Les employés ont facturé des heures qu'ils n'avaient pas travaillées, par exemple en partant avant la fin de leur quart de travail.

Les suspensions varient de quatre semaines à un an.

Le président du Conseil du trésor et de vérification et ressources humaines, Jean-Yves Provencher, confirme qu'un total de 98 heures non travaillées a été payé aux huit employés.

Il n'a pas voulu préciser dans quels départements de la Ville travaillent les employés suspendus, se limitant à dire qu'ils œuvrent dans des édifices municipaux.

M. Provencher explique que les gestionnaires qui vérifient les fiches de temps des employés ont noté des irrégularités qui ont incité la Ville à ouvrir des enquêtes disciplinaires.

Le président du Conseil du trésor et de vérification et ressources humaines souligne que 98 heures peuvent sembler peu, mais qu'une heure payée sans avoir été travaillée est déjà trop.

La Ville a donc voulu envoyer le signal que de telles pratiques ne seraient pas tolérées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine