Retour

Saint-Félicien veut créer le parc Ghislain Gagnon

La ville de Saint-Félicien va aménager un parc municipal pour honorer la mémoire du fondateur du zoo sauvage. Le parc Ghislain Gagnon sera aménagé sur le site de la chute à Michel, à un kilomètre du jardin zoologique. 

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, souligne que la ville profite de son 150e anniversaire pour honorer des gens qui ont marqué son histoire.

Le conseil municipal voulait souligner le travail de Ghislain Gagnon depuis longtemps.

Bijou de la nature

Le maire rappelle que la chute à Michel est un ancien site industriel abandonné depuis plus de 70 ans. Le secteur est exceptionnel avec la présence de la chute, des arbres matures et d'une plage naturelle. Il s'agit aussi d'un lieu prisé pour pêcher la ouananiche.

Le site compte déjà plusieurs sentiers pédestres et une piste cyclable qui longe la rivière Ashupmushuan, en pleine forêt.

Le long des parcours, la ville compte maintenant aménager des lieux identifiables pour rappeler l'image et le souvenir de Ghislain Gagnon.

« Nous allons ajouter des équipements modestes, pour respecter l'aspect naturel du site, comme Ghislain l'aurait voulu », explique le maire Potvin.

De génération en génération

La chute à Michel doit son nom à Michel Gagnon, le grand-père de Ghislain Gagnon. « Le parc Ghislain Gagnon prend ainsi tout son sens », renchérit Gilles Potvin.

L'endroit a d'ailleurs longtemps été connu comme le « Village des chiens », puisque Michel Gagnon élevait des dizaines de chiens pour l'aider à transporter des vivres aux explorateurs du nord.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine