Retour

Sainte-Monique : la population appuie le projet de patinoire couverte 

Les citoyens de Sainte-Monique ont voté à 64 % pour le règlement d'emprunt de 1,1 million de dollars en vue de la construction d'un abri de bois couvrant la patinoire de la municipalité.

Le taux de participation au référendum a été de 72 %. Le nombre de citoyens pour est de 336 et 187 personnes sont contre le projet.

Il s'agit d'une défaite pour la mairesse Dolorès Boily, qui était opposée au projet, alors que cinq des six conseillers étaient favorables au projet.

Mme Boily a indiqué qu'elle n'était pas déçue des résultats et qu'elle respectait le souhait des citoyens qui vont payer la facture des travaux.

De son côté, le conseiller municipal Bruno Boily affirme que le projet est positif pour la municipalité. « En général, ça va assez bien, assure-t-il. Notre mairesse n'était pas en faveur de ce projet-là, mais on a d'autres projets sur la table et on va travailler ça en équipe. On essaie de faire avancer notre municipalité dans le positif et avoir du développement, c'est le fun. »

Division à Sainte-Monique

Le référendum a divisé autant les élus que la population de Sainte-Monique. D'ailleurs, un climat de division règne dans la municipalité depuis les élections de 2013, où les divergences entre la mairesse et la majorité des conseillers sont importantes. Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire a même rencontré les élus pour améliorer leurs relations.

Les tensions sont toujours vives alors que la mairesse envisage de poursuivre quatre conseillers pour des propos tenus dans le journal municipal. En mai, des élus ont critiqué la gestion de la mairesse et demandé sa démission.

Plus d'articles

Commentaires