Retour

Samuel Girard et Kim Boutin confirment leur place sur l'équipe olympique provisoire

Samuel Girard et Kim Boutin ont confirmé leur place au sein de l'équipe olympique provisoire de patinage de vitesse courte piste 2018 avec de bons résultats aux sélections nationales, samedi, à l'aréna Maurice-Richard, à Montréal.

Il s'agit d'un pas de géant vers une participation à leurs premiers Jeux.

Girard s’est assuré du 1er rang au classement général grâce à deux victoires au 1000 m et deux victoires au 500 m. Comme seulement les deux meilleures courses sur chaque distance sont comptabilisées, il ne peut être rattrapé, peu importe l’issue de la journée de dimanche.

L’ambiance était au rendez-vous dans les estrades quand le patineur a franchi l’arrivée du deuxième 1000 m. Ses nombreux partisans de Ferland-et-Boilleau se sont exclamés : « On s’en va à Pyeongchang », pendant que Girard les saluait sourire aux lèvres.

L'athlète de 20 ans n'avait pas dit son dernier mot. Il a renchéri en finale du 1500 m, ajoutant une sixième victoire à son palmarès lors des sélections.

La Sherbrookoise Kim Boutin a quant à elle longuement célébré sa victoire du 1000 m féminin, première course de la journée et épreuve qui lui a permis de valider sa place dans l’équipe olympique provisoire.

Elle a ensuite remporté le 1500 m et s’est ainsi assurée de terminer première au classement général féminin des sélections olympiques canadiennes, à l’image de Girard.

La préparation de Kim Boutin à cette année olympique a été tumultueuse. Elle s’était complètement retirée du patin durant l’hiver 2016, afin de prendre du temps pour se recentrer sur ses objectifs. L’automne suivant, elle était de retour en force, et a terminé deuxième des essais nationaux.

Une chute inquiétante pour François Hamelin

En qualifications du 1500 m, François Hamelin est entré en collision avec Sasha Fathoullin et a chuté violemment. Le patineur de Sainte-Julie a tenté d’empêcher ce dernier de le dépasser et a été projeté tête première dans les matelas. Il a eu recours à l’aide de membres de l’équipe médicale pour se relever.

Il semblait sonné à sa sortie de la glace et n’a pu continuer sa journée de compétition. Même s’il avait été en état, il n’aurait pu poursuivre au 1500 m, car il a reçu une pénalité des officiels pour son geste qualifié d’obstruction.

Les Sélections olympiques canadiennes de patinage de vitesse sur courte piste prendront fin dimanche après-midi. Les six premiers athlètes de l’équipe olympique provisoire seront alors connus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine