Retour

Sécurité : l’usine Résolu-LP de Saint-Prime récompensée 

Les travailleurs de la coentreprise Bois d'ingénierie Résolu-LP, située à Saint-Prime, ont célébré l'atteinte de 750 000 heures de travail sans accident, soit l'équivalent de près de huit ans sans blessure.

Pour l'occasion, l'usine a reçu une somme de 10 000 dollars de la part de Produits forestiers Résolu (PFR) pour soutenir des organismes et établissements de la région, choisis par les employés : la maison de soins palliatifs Havre du Lac-Saint-Jean (5000 $), la Fondation du Centre de santé et de services sociaux Domaine-du-Roy (2500 $) et les écoles primaires Jeanne-Mance et Pie XII (2500 $).

Le président du syndicat qui représente les travailleurs de l'usine, Stéphane Tremblay, n'est pas surpris de cette performance.

« C'est une compagnie qui prend bien soin des travailleurs, et les travailleurs sont très exigeants au point de vue santé et sécurité, explique-t-il. Il n'y a pas de compromis. »

Situation contrastante 

Alors que les installations de Saint-Prime sont récompensées, à moins de 50 kilomètres, une autre usine de PFR a pourtant connu beaucoup de problèmes relativement aux dossiers de santé et de sécurité.

En 2014, l'entreprise avait d'ailleurs fermé les portes de son usine de Dolbeau-Mistassini temporairement en raison du nombre élevé d'accidents.

Le premier vice-président responsable des produits du bois, de l'approvisionnement et des technologies de l'information chez PFR, Yves Laflamme, croit que la différence est attribuable au fait que l'accent a été mis sur la sécurité dès le début du partenariat avec Louisiana Pacific (LP).

Plus d'articles

Commentaires