Retour

Sept pompiers de la SOPFEU à Roberval de retour de Fort McMurray

Alors que les évacués de Fort McMurray s'apprêtent à retourner chez eux, sept pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) sont revenus à leur base de Roberval jeudi dernier après avoir combattu l'incendie pendant une quinzaine de jours.

L'un d'eux, Patrice Charest, raconte que son groupe s'est retrouvé à Anzac, à une quarantaine de kilomètres à l'est de Fort McMurray. « Notre mission, c'était d'éteindre toutes les fumées qui étaient en bordure de la forêt et des maisons, explique-t-il. On a fait ça quatre, cinq jours de temps. »

Les pompiers de Roberval sont ensuite allés protéger des infrastructures pétrolières pour empêcher la propagation du feu. Ils se sont retrouvés avec des personnes évacuées. « Ils étaient très reconnaissants, ils nous saluaient, nous disaient merci », dit-il.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, Patrice Charest a expliqué que le feu de Fort McMurray représente cinq fois la superficie du lac Saint-Jean. En comparaison, le plus gros feu de forêt qui a eu lieu au Québec, celui du lac Smokey en 2010, couvrait une fois la superficie du lac Saint-Jean.

Les pompiers forestiers de Roberval travaillaient 12 heures par jour pendant leur mission en Alberta, dans des conditions qui s'apparentent à celles du Québec.

Plus d'articles

Commentaires