Retour

Serge Simard revient sur les contributions politiques pour son parti dans Dubuc

Alors qu'il était ministre délégué aux Ressources naturelles en 2009, le député de Dubuc, Serge Simard, devait amasser 85 000 dollars par année pour le Parti libéral.

L'objectif était donc moindre que celui de 150 000 $ exigé à certains ministres du gouvernement.

Les chiffres provenant d'un document de travail du Parti libéral dont Radio-Canada a obtenu copie indiquent que Serge Simard n'a pas atteint cet objectif. Il a plutôt amassé 65 000 dollars.

Appelé à commenter ces contributions, Serge Simard explique qu'il s'agissait d'activités de financement tout à fait légales, comme des soupers en présence de ministres tels Nathalie Normandeau ou Normand MacMillan. Les invités devaient payer entre 500 et 1000 dollars le couvert, ce qui correspondait aux contributions permises.

Le député de Dubuc se défend bien d'avoir obtenu un quelconque retour d'ascenseur en raison de cette pratique. « Norman était ministre des Transports, mais moi je ne lui demandais pas de donner des contrats à qui que ce soit. »

M. Simard rappelle que lui-même ne pouvait octroyer de contrat puisqu'il ne possédait pas de portefeuille ministériel.

Serge Simard ne cache pas qu'amasser une telle somme dans la circonscription de Dubuc n'était pas une mince tâche. La loi électorale qui fixe les plafonds des contributions à 100 dollars ne permet plus ce genre d'activités.

Avec les informations de Michel Gaudreau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine