Retour

Serge Simard soutient le droit à la dissidence des jeunes libéraux

Le député libéral de Dubuc, Serge Simard, estime que le rejet de la proposition du gouvernement visant à réglementer les activités du service de transport Uber au Québec montre l'ouverture du parti à sa jeunesse.

Samedi, lors du congrès national du Parti libéral du Québec (PLQ) à Drummondville, les militants ont adopté la résolution présentée par la commission jeunesse, qui rejette le projet de loi 100 du ministre des Transports, Jacques Daoust, encadrant les activités d'Uber au Québec.

Loin de croire à un désaveu du gouvernement par la base du parti, Serge Simard y voit surtout la preuve de l'ouverture face aux militants et particulièrement à la jeunesse.

Il rappelle que la contribution de la commission jeunesse du PLQ a souvent été une source d'inspiration des gouvernements libéraux.

Registre des armes à feu : Serge Simard peu surpris

Par ailleurs, le rejet de justesse par les militants de la proposition visant à empêcher l'instauration d'un registre québécois des armes à feu, devant remplacer celui aboli par le fédéral, n'a rien d'étonnant, affirme le député de Dubuc.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine