La juge Nicole Tremblay doit trancher vendredi quant à l'avenir du fabricant de terrasses en aluminium Sigmadek, placé sous la protection des tribunaux en avril.

Jeudi, l’entreprise de La Baie a soumis un plan de relance aux créanciers devant un tribunal de la Cour supérieure pour éviter la faillite.

La dette totale de la compagnie s’élève à près de 20 millions de dollars.

Selon la restructuration proposée, le principal actionnaire, l'entreprise albertaine Scott Lake Holding, perd 15 millions de dollars.

Investissement Québec et Développement économique Canada, deux créanciers, récupéreront 2,7 millions de dollars.

Les petits créanciers recevront 17 % des sommes qui leur sont dues.

L’Albertaine Scott Lake Holding veut relancer Sigmadek en vendant des terrasses moins coûteuses que le produit haut de gamme qu'elle fabriquait jusqu'à présent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine