Jean-Philippe Rioux qui a tenu un siège de six heures en juillet dernier écope de six mois de prison.

L'homme de 32 ans avait lancé plusieurs projectiles aux policiers qui avaient érigé un large périmètre de sécurité autour de son appartement, situé rue Salaberry dans l’arrondissement de Chicoutimi.

L'homme en crise avait aussi proféré des menaces de mort envers les autorités.

L'individu a plaidé coupable jeudi matin palais de justice de Chicoutimi.

Il a exprimé des remords en plus de s'excuser pour les gestes posés. Jean-Philippe Rioux a expliqué au juge qu'il s'était senti en danger et apeuré lorsque les policiers sont débarqués chez lui.

Le juge Michel Boudreault a déploré n'avoir d'autre solution à proposer que la détention pour l'homme qui souffre de problèmes de santé mentale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde