Retour

Smog à Saguenay : le chauffage au bois en partie responsable

Lundi matin, le smog était visible au centre-ville de Chicoutimi. Dans la province, c'est le chauffage au bois qui est la principale cause de smog.

Durant 24 heures, une alerte de smog a été émise par Environnement Canada.

Les vieux poêles à bois ne brûlent pas adéquatement les fines particules qui restent suspendues en raison du froid.

« Tout appareil qui n'est pas adapté à la norme EPA n'est pas réglementaire donc très polluant. La norme EPA c'est très simple, c'est que le foyer rebrûle ses gaz avant la sortie dans la cheminée », explique Claude Perron, directeur de Maçonnex Saguenay.

Le smog peut entraîner des conséquences sur la santé, précise Catherine Laprise, professeur à la Chaire de recherche en santé du Canada sur la génétique des troubles respiratoires à l’UQAC.

« Ça va augmenter les symptômes d’asthme, les symptômes aussi pour ceux qui font de la maladie pulmonaire obstructive chronique, ça va causer de l’arythmie pour certaines personnes. Les petits enfants qui sont plus actifs et qui bougent beaucoup seront des personnes plus touchées par ça. »

Aucune règlementation à Saguenay

Pour éviter un tel problème, des règlements ont été mis en place dans certaines villes comme Montréal pour limiter l'utilisation des appareils polluants.

À Saguenay, aucun règlement du genre n'existe, mais la ville a déjà offert des incitatifs, fait remarquer le conseiller municipal Simon Olivier-Côté.

« Ça vient toujours souvent avec un moyen financier. Est-ce qu'on pourrait le faire sans avoir ça pour s'assurer que les gens vont se mettre aux normes? C'est sûr que c'est difficile à contrôler, mais c'est une avenue qu'on pourrait regarder. On espère pouvoir peut-être ravoir un programme qui pourrait aider, mais c'est des choses qui vont être analysées », ajoute le président du Comité environnement et développement durable.

Le comité compte d'ailleurs se pencher sur la question lors d'une prochaine commission.

D'après le reportage de Jessica Blackburn

Plus d'articles