Retour

Subvention au Zoo de Saint-Félicien : le Zoo de Falardeau critique le gouvernement 

Le propriétaire du Zoo de Falardeau, Daniel Gagnon, est en colère contre Québec, qui a accordé une aide financière de 26 millions $ au Zoo de Saint-Félicien.

M. Gagnon estime que cet argent aurait pu être mieux utilisé en aidant une douzaine d'entreprises régionales plutôt qu'un seul zoo au Québec. En entrevue à Café Boulot Dodo, il s'est posé des questions sur cette décision surtout dans un contexte d'austérité économique.

« Comment ça se fait qu'un premier ministre qui nous met en ère d'austérité et qui veut sauver le Québec, comment ça se fait qu'il réussit à donner 26 M$ à un seul jardin zoologique, une seule entreprise régionale, quand il aurait pu prendre ce 26 M$ et le donner à 10 ou 12 entreprises et que chacun puisse se revitaliser un peu avec ça. C'est incroyable », soutient Daniel Gagnon.

Daniel Gagnon admet ne pas avoir demandé de subvention pour son entreprise. Il s'interroge toutefois sur la gestion du Zoo de Saint-Félicien qui, selon lui, a absolument besoin d'aide gouvernementale pour survivre.

Daniel Gagnon affirme qu'il a réussi à faire un profit de 500 000 $ après impôt l'an passé dans ce contexte.

Plus d'articles