Retour

Surtaxe américaine sur les importations d’aluminium : les Métallos suspendent leur demande

Le syndicat des Métallos américains, les Steelworkers, suspend sa requête au gouvernement visant l'imposition d'une surtaxe de 50 % sur les importations d'aluminium primaire.

Jeudi, une entente avec les Métallos du Québec prévoyait de retirer le Canada de la demande. La nouvelle entente va donc plus loin puisqu'elle concerne le retrait total de la requête.

Pour le directeur adjoint des Métallos du Québec, Dominic Lemieux, il s'agit d'une très bonne nouvelle qui permet de recentrer le débat sur le problème fondamental auquel fait face l'industrie nord-américaine de l'aluminium, soit la surcapacité de production et le dumping pratiqués par certains pays.

« Il y a des politiciens américains, il y a des politiciens canadiens, tout le monde s'est mis à se parler et on a dit dans le fond, on n'a pas le choix de travailler ensemble, souligne M. Lemieux. Ceux de qui il faut combattre le dumping, c'est vraiment les Chinois, la Russie, l'Arabie Saoudite, les pays du Moyen-Orient. Donc, tout le monde se parle à partir d'aujourd'hui, la cible, ce n'est plus le Canada est c'est ce qui est important. »

La requête des Métallos américains a suscité de l'inquiétude à l'Association canadienne de l'aluminium, qui représente les alumineries de Rio Tinto, Alcoa et Alouette. Environ 85 % de l'aluminium produit au Canada est exporté aux États-Unis.

La porte-parole de Rio Tinto, Claudine Gagnon, affirme que le retrait de la requête est une bonne nouvelle pour l'industrie canadienne de l'aluminium.

« On salue la décision qui a été prise de retirer la pétition parce que quand on regarde l'ensemble de l'industrie nord-américaine de l'aluminium, on fait partie d'une chaine complète d'approvisionnement qui est intégrée. C'est très important, tant pour les fabricants aux États-Unis qu'au Canada. On a les mêmes défis », souligne Mme Gagnon.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine