Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a été très ému par les marques de reconnaissance de ses collègues pour souligner sa dernière journée de chef intérimaire du Parti québécois.

Mercredi, le premier ministre Philippe Couillard lui a récité un poème intitulé En attendant Gaudreault pour lui rendre hommage. Le personnel de son bureau politique était également regroupé dans les tribunes du public pour l'applaudir.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, Sylvain Gaudreault a avoué qu'il a apprécié son mandat comme chef de l'opposition et qu'il est satisfait du travail effectué, mais qu'il doit maintenant tourner la page.

« Ç'a fait la démonstration que oui, j'aurais pu l'être, mais il ne faut pas prendre ça comme une annonce, ajoute-t-il. Je ne suis pas en mode, comme un jeu d'échecs, où je place des pions pour une prochaine fois. Tout ce que je souhaite, c'est que le prochain chef du Parti québécois qui va être élu ce soir va remporter l'élection de 2018 et qu'on va former le prochain gouvernement. »

Sylvain Gaudreault prononcera son dernier discours comme chef vendredi soir, à Lévis, avant le dévoilement du futur chef du Parti québécois.

Plus d'articles