Retour

Taxes municipales à Saguenay : plusieurs propriétaires surpris par la hausse

La livraison des comptes de taxes municipales à Saguenay a réservé une bien mauvaise surprise à plusieurs propriétaires qui ont constaté des hausses marquées.

C'est le cas d'une propriétaire du secteur Arvida, Cécile Vallée. L'évaluation de son duplex est passée de 192 000 $ à plus de 239 000 $ avec la révision du rôle, alors qu'elle n'a effectué aucune rénovation sur sa résidence.

Mme Vallée estime que cette nouvelle évaluation ne correspond pas au montant qu'elle pourrait obtenir si sa propriété était à vendre.

« Les maisons ne se vendent pas! Même si je voulais la vendre à ce prix-là, je ne suis pas sûr que je l'aurais », ajoute-t-elle.




La directrice du bureau de Remax à Saguenay, Éva Gagnon, remarque que les rôles d'évaluation de 2013 et 2016 ont fait grimper la valeur des résidences. Toutefois, les augmentations ne se reflètent pas nécessairement sur le prix des transactions.

« L'évaluation municipale c'est une chose, c'est l'évaluation que la Ville fait de la maison, souligne Mme Gagnon. Parfois ils sont entrés dans les maisons, d'autre fois non. Ils peuvent utiliser les comparables de ce qui s'est vendu. Mais ça ne reflète pas toujours la réalité. »

Des hausses qui s'expliquent

L'évaluateur Lionel Sanfaçon explique que la distorsion de certaines évaluations par rapport au marché peut s'expliquer par le fait que ces évaluations ont été faites avant l'été 2014, alors que le marché immobilier était encore bon.

« Certaines personnes qui, en janvier 2016, peuvent trouver que la valeur de leur propriété est très élevée, à ce niveau-là c'est l'écart entre les deux parce qu'il y a eu un fléchissement du marché à l'automne 2014 et au printemps 2015 », précise-t-il.

L'évaluateur rappelle que puisque les rôles sont triennaux, ces augmentations valent pour trois années.

« Il faudrait penser que si on a eu une hausse de 12 %, qu'il faudrait diviser et penser qu'il s'agit d'une hausse de 4 % par année », ajoute Lionel Sansfaçon.

Les propriétaires mécontents peuvent contester leur évaluation municipale à la Ville. Les demandes doivent être déposées avant le 1er mai. Les frais sont de 75 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine