Retour

Travaux sur le pont Dubuc : casse-tête pour les camionneurs

Certains camions trop larges ou trop lourds sont interdits sur le pont Dubuc pendant les travaux, prévus jusqu'en 2019. Ils doivent ainsi faire d'importants détours, ce qui demande davantage de logistique pour les transporteurs.

Présentement, la largeur maximale est de 3,2 mètres. « On s'entend qu'un véhicule qui passe à 3,1 mètres, il va passer juste. Peut-être que ça va ralentir un peu la circulation et que ça va occasionner un petit retard pour monsieur et madame en arrière », dit Sylvain Simard, directeur intérimaire Contrôle routier Québec.

De plus, le ministère a réduit les limites de poids permis sur le pont pendant les travaux afin de préserver l'infrastructure. Les camionneurs qui ne respectent pas les limites sont passibles d'une amende deux fois plus élevée qu'à la normale.

Pour l'entreprise Transports Jules Savard, ce sont donc dix camions qui, chaque jour, ne peuvent plus passer sur le pont. Une première option est de faire un détour par Shisphaw afin de se rendre à Chicoutimi-Nord ou sur la Côte-Nord.

Quant aux camions en provenance de Montréal et qui se dirigent vers Baie-Comeau, ils sont redirigés vers La Malbaie, sur la route 381, pourtant proscrite depuis longtemps par le transporteur, qui préfère la route à quatre voies divisées de la réserve faunique des Laurentides pour la sécurité des ses chauffeurs.

« Ça prend le même temps, mais c'est 100 kilomètres de moins par La Malbaie. Ça vous donne l'idée de l'état de la route. Quand on le fait en véhicule de promenade, on ressent moins ces différences-là, mais en poids lourds à 62 500 kilos de charge permise au Québec, ça change la donne », explique Carl Houde, directeur des ressources humaines de Transport Jules Savard.

Le ministère invite donc les camionneurs à être prudents et patients puisque les restrictions s'appliquent jusqu'à la fin des travaux. Le seul répit sera pendant la période hivernale, puisque de janvier à avril, toutes les contraintes seront levées et la circulation normale sera rétablie.

Plus d'articles

Commentaires