La Fondation des Saguenéens a remis des bourses d'études à trois joueurs, mardi, pour souligner leurs performances.

Frédérick Allard a reçu la bourse de la meilleure amélioration scolaire, Louis-Philippe Simard celle de la persévérance et la bourse de l'excellence a été remise à Julien Carignan.

L'entraîneur et directeur général des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, affirme que la performance sur les bancs d'école est aussi importance que celle sur la glace.

« Pour exceller au niveau sportif, ça prend une discipline de vie hors pair, ajoute Yanick Jean. Combiner le travail sur les bancs d'école et le hockey, ça crée une discipline de vie. Au départ ce n'est pas nécessairement quelque chose qui est facile à faire, mais lorsque tu instaures une structure dans ta vie de tous les jours, dans ton quotidien, tu viens que tu excelles dans les deux disciplines. »

Les bourses d'études sont une façon de motiver les joueurs.

Les gestionnaires des Saguenéens dans l'attente

Par ailleurs, avec la fin de la saison, les gestionnaires actuels des Saguenéens rencontreront la Ville de Saguenay d'ici la fin de la semaine pour faire connaître leurs recommandations pour la prochaine saison.

L'entente entre Saguenay et l'équipe de gestionnaires composée de Marc Denis, de Richard Létourneau et de Jean-François Abraham se termine le 31 juillet.

La Ville leur remettra 50 000 dollars supplémentaires pour qu'ils continuent de gérer l'équipe jusqu'à la fin de juillet.

Ils avaient repris la gestion des Saguenéens cet automne de manière bénévole. Le président, Richard Létourneau, croit avoir fait du bon travail avec l'équipe.

« C'est sûr qu'il va falloir que la Ville prenne le temps de réfléchir à ce qu'on leur présente, mais on s'attend à avoir des nouvelles positives ou négatives d'ici la mi-mai. Si la ville nous demande de continuer, oui ça va nous intéresser de continuer », indique-t-il.

Plus d'articles

Commentaires