Retour

Trois mois de prison en collectivité pour l’ex-pharmacien Mathieu Goulet

Mathieu Goulet écope finalement d'une peine de trois mois de prison à purger dans la collectivité pour avoir fraudé la Ville de Saint-Félicien en 2010 et 2011. L'ex-pharmacien a ainsi clos le dernier dossier qu'il lui restait au palais de justice de Roberval, mercredi.

Il y a quelques années, Mathieu Goulet voulait mettre la main sur une subvention de 75 000 $ pour rénover un bâtiment devant accueillir une clinique médicale. La Ville de Saint-Félicien lui offre 73 000 $. Pour obtenir le peu qu’il manque, l’ex-pharmacien produit de fausses factures en 2010 et en 2011. L’homme de 33 ans doit cependant en payer le prix aujourd’hui.

En plus de sa peine de trois mois de prison en collectivité, Mathieu Goulet devra faire un don de 3000 $.

Il purge déjà une peine en collectivité pour avoir tenté de frauder son ex-conjointe. Il a aussi plaidé coupable à une accusation de faux semblant pour un litige avec son oncle. La peine qui est tombée mercredi marque donc la fin d’une série de déboires judiciaires.

On tourne la page. Monsieur reprend ses activités. Monsieur a toujours été un actif et je suis convaincu qu’on ne reverra plus monsieur Goulet.

Luc Tourangeau, avocat de Mathieu Goulet

Si la Couronne et la défense étaient bien loin d’une entente il y a quelques mois, les deux parties ont présenté une suggestion de peine commune au palais de justice de Roberval.

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, a refusé de commenter le dossier.

D’après les informations de Mélissa Paradis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine