Retour

Ubisoft songe à s’allier à des chercheurs de l’UQAC

Depuis deux ans, Ubisoft Montréal travaille de concert avec cinq universités de la métropole dans le cadre d'un projet intitulé La Forge. L'objectif est de mener des recherches notamment sur l'intimidation, sur les communautés virtuelles et sur les bogues informatiques. Un mariage qui devenait nécessaire pour mieux développer les jeux vidéo.

Ainsi, des chercheurs et les employés d’Ubisoft partagent les mêmes bureaux et les mêmes outils à Montréal et la compagnie songe à implanter un concept similaire à Saguenay, en collaboration avec l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

« La Forge, ça viendrait ajouter. On s'implique beaucoup au niveau des cégeps et aussi de l'Université. Donc, La Forge, c'est aussi un autre moyen de travailler en collaboration avec eux. Je suis convaincu qu'on va trouver […] vraiment des sujets intéressants à travailler ensemble », explique le président-directeur général d’Ubisoft Saguenay, Jimmy Boulianne.

Résultats intéressants

Jusqu'à maintenant, les résultats du projet La Forge sont concluants, tant au niveau de la création de produits que de la rédaction d'articles scientifiques.

Le scientifique en chef du Québec n'a que de bons mots pour cette initiative.

Actuellement, 25 personnes travaillent chez Ubisoft Saguenay.

Même si, pour l'instant, le projet est embryonnaire dans la région, des employés d'ici se penchent déjà sur de potentiels maillages avec des chercheurs.

D’après le reportage de Mélissa Savoie-Soulières

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité