L'organisme Eurêko et le Centre de solidarité internationale (CSI) du Saguenay-Lac-Saint-Jean accueillent un invité bien spécial depuis quelques semaines. Un agronome originaire du Burkina Faso y fait un stage pour se familiariser avec l'agriculture et l'environnement québécois.

Eric Zougmore est arrivé dans la région au début du mois de juillet. Il affirme apprendre énormément de choses en visitant la région. Il a notamment pu se familiariser avec l'agriculture urbaine et l'écologie.

« Beaucoup d'idées sont là pour pouvoir faire avancer davantage nos activités. Quand je prends la question des plates-bandes ou les municipalités nourricières, c'est vraiment des idées que nous, on développe différemment », mentionne-t-il.

Malgré la différence de climat, l'agronome a noté plusieurs similitudes entre l'agriculture de son pays et celle du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les agriculteurs du Saguenay utilisent beaucoup plus la machine. Nous, on n'en a pas assez. Ce qu'il y a comme similitude, c'est que ces mêmes agriculteurs utilisent sensiblement les mêmes facteurs agricoles, notamment les semences et puis les entrants, qu'ils soient chimiques ou biologiques », indique-t-il.

Le passage d'Eric Zougmore dans la région a été remarqué.

Eric Zougmore quittera le pays le 29 août le cœur gros, mais la tête pleine d'idées.

« Nous avons vu passer rapidement les huit semaines. Les quelques jours qu'il reste, ça commence à donner un pincement au cœur », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine