Retour

Un bureau partagé, une première au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Un premier espace communautaire de travail vient de voir le jour au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le concept du coworking permet aux travailleurs autonomes et aux petites entreprises d'occuper un espace ensemble pour diminuer leurs frais d'exploitation. Né à San Francisco il y a une dizaine d'années, ce concept est de plus en plus populaire au Québec, où une vingtaine de tels espaces ont été mis sur pied.

Un texte de Jessica Blackburn

Le bureau d'Alma, qui vient tout juste d'ouvrir ses portes, a connu un succès instantané. Chaque poste de travail disponible a déjà trouvé preneur.

« On est déjà plein pour la phase un. Évidemment, il va y avoir la phase deux et la phase trois qui sont en développement. On va monter à 38 espaces semi-privés et 8 espaces de bureaux privés, 2 salles de conférence, salle de jeux, terrasse à l'extérieur aussi », explique le propriétaire de l'espace Oboulot, Jeffrey Chenard.

Être en affaires à moindre coût

Les membres de l'espace de travail partagé Oboulot d'Alma ont accès à un poste de travail, à une ligne téléphonique, à Internet, à une imprimante, à une salle de conférence et à un gymnase pour moins de 300 $ par mois.

Les baux sont renouvelables chaque mois, ce qui est assez rare dans le domaine commercial.

David Desmeules, qui a ouvert son entreprise de gestion des médias sociaux il y a deux ans, a décidé de se lancer dans l'aventure. Il lui était impossible de louer un local en raison des coûts trop élevés. L'espèce de travail partagé était pour lui la solution idéale.

« Les distractions qu'on a à la maison sont multiples : le téléphone, les animaux, la vaisselle qui traîne sur le comptoir. Quand on arrive pour se concentrer sur le travail, c'est plus difficile. Dans un endroit comme ici, il y a déjà des gens déjà en train de travailler, on s'installe et on est déjà en mode travail », explique-t-il.

D'autres avantages

Pour Pascal Tremblay, qui gère plusieurs boutiques en ligne, c'est une bonne façon de sortir de la maison et de rencontrer de nouvelles personnes.

« C'est surtout pour briser l'isolement. On en vient qu'on est seul chez nous et on ne voit plus personne. Ce n'est pas toujours facile de se lever le matin et de se remettre toujours dans nos affaires purement virtuelles sans avoir jamais personne. »

Un autre espace de travail partagé verra aussi le jour à Saguenay. En octobre, Le Moulin à cie offrira une vingtaine de bureaux au centre-ville de l'arrondissement de Chicoutimi.

Plus d'articles

Commentaires